/ Bobby Mc Ferrin + Youn Sun Nah

Bobby Mc Ferrin + Youn Sun Nah

Youn Sun Nah en première partie de Bobby Mc Ferrin vous donnent rendez-vous le 14 novembre 2018 à l’Opéra Garnier Monte-Carlo pour une soirée unique !

Tomette-MC-live-640x360-Bobby-Mc-ferrin

Bobby Mc Ferrin

Ses parents étaient chanteurs d’opéra. Son père, Robert McFerrin Senior, fut même le premier chanteur d’opéra afro-américain à se produire au Metropolitan Opera de New-York. De cet atavisme familial, Robert « Bobby » McFerrin a tiré le goût des performances vocales. Lauréat de dix Grammies, il a brouillé les frontières entre musique savante, pop et jazz, n’hésitant pas à se produire pieds nus dans les salles les plus prestigieuses, médusant les auditoires par sa gestuelle débridée, explorant des territoires vocaux restés vierges et inspirant toute une génération de chanteurs a cappella, jusqu’au mouvement beatbox. En 1985, Bobby McFerrin remporte son premier Grammy pour le titre « A Night In Tunisia ». En 1988, « Dont Worry Be Happy » devient un tube planétaire et fait de lui un artiste pop incontournable. Dans le même temps, il collabore avec les plus grands musiciens,  comme le pianiste Chick Corea, ou le violoncelliste classique Yo-Yo Ma. Sur scène son principe est de reproduire toute une orchestration,  de la basse jusqu’à la voix principale,  uniquement avec sa voix, en imitant le timbre de toutes sortes d’instruments et en faisant participer le public à ses performances. Son dernier album, Spirityouall, est un enregistrement bluesy qui constitue un nouveau pas de côté inattendu pour ce rebelle de l’industrie de la musique. On est curieux de savoir quel traitement il en donnera au Monte-Carlo Jazz Festival, sachant qu’aucun de ses concerts ne ressemble à un autre.

Image-à-la-une-640x360-Youn-Sun-Nah

Première partie: Youn Sun Nah

Un peu plus de deux ans après sa dernière tournée en Europe, Youn Sun Nah fait son retour sur disque et sur scène à l’occasion de la sortie de son nouvel album She Moves on, paru le 19 mai. Un disque enregistré, pour la première fois de sa carrière, aux Etats-Unis avec le pianiste Jamie Saft et le guitariste Marc Ribot. Elle y rend hommage aux grands songwriters américains au travers de compositions originales et de reprises de chansons de Paul Simon (« She Moves on » qui donne son titre à l’album), Joni Mitchell ou Lou Reed. Découverte au festival de Juan les Pins au tournant des années 2000, la chanteuse coréenne poursuit depuis une brillante carrière qui l’a conduite à se produire dans les salles les plus prestigieuses et les plus grands festivals. Retournée vivre dans son pays après une vingtaine d’années passées en France, elle s’est produite à la cérémonie de clôture des JO d’hiver et a accepté la direction artistique du festival de musiques traditionnelles coréennes Yeowoorak au Théâtre National de Corée. Pour son concert du Monte-Carlo Jazz Festival, Yun Sun Nah sera accompagnée de Frank WOESTE (piano, Fender Rhodes, orgue Hammond) Brad Christopher JONES (contrebasse), Tomek MIERNOWSKI (guitares) et Dan RIESER (batterie) pour un répertoire centré sur les chansons de son nouvel album.

 

Informations Complémentaires
Artiste :
Bobby Mc Ferrin + Youn Sun Nah

Festival :
Monte-Carlo Jazz Festival

Lieu :
Opéra Garnier

Date :
Le 14 novembre 2018

Prix
Age minimum: 7 ans
85 € par personne

Ouverture des portes à
20:00

Type d'événement:
Assis

Concert à
20:30

Dress Code :
Tenue correcte

Réserver votre place