/ Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox + The Puppini Sisters

Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox + The Puppini Sisters

Pour sa soirée de clôture, le samedi 2 décembre à l’Opéra Garnier Monte-Carlo, le festival a choisi Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox. 1ère partie: The Puppini Sisters.

Scott Bradlee's PMJ concert à Monaco

Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox

Pour sa soirée de clôture, le samedi 2 décembre à l’Opéra Garnier Monte-Carlo, le festival a choisi Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox.

Beaucoup de groupes se sont formés dans un garage, celui-là a été créé dans un sous-sol : celui de la maison du pianiste new-yorkais Scott Bradlee, dans le Queens, où avec quelques amis musiciens ils s’amusaient à jouer les hits du moment réarrangés dans des genres musicaux différents. En 2009, Scott a l’idée de poster sur Youtube la vidéo d’une séance dans laquelle ils reprenaient le répertoire du groupe canadien Nickelback sur des arrangements 60’s. Intitulée « A Motown Tribute to Nickelback », la vidéo fait un carton. Encouragé par ce premier succès, Scott Bradlee crée sa propre chaîne Youtube et forme le collectif Postmodern Jukebox, dans lequel se relaient différents musiciens et vocalistes. Peu de temps après, leur reprise doo wop de « We Can’t Stop » de Miley Cyrus assure la popularité du combo avec quelques 4 millions de vues. Celle de « Creep » de Radiohead fracasse l’internet : 19 millions de vues ! Dès lors PMJ poste presque chaque semaine une nouvelle vidéo, toujours depuis le sous-sol très cosy de la maison de Scott : « Thrift Shop » de Macklemore est traité en jazz swing des années 20. « Die Young » de Ke$a est exécuté au banjo dans un style country & western. Lady Gaga, Katy Perry, Les White Stripes, les Strokes, Oasis sont à leur tour revisités. Les tubes pop du 21e siècle façon vintage : c’est la marque de fabrique de Scott Bradlee & Postmodern Jukebox et les internautes adorent ça. A 2 millions d’abonnés et 500 millions de vues, le collectif s’autorise enfin à sortir de son sous-sol du Queens. On les réclame sur quatre continents et partout, depuis, ils propagent leur amour des hits accommodés à la sauce vintage.

En accord avec Gérard Drouot Productions

 

The Puppini Sisters concert à Monaco

Première partie : The Puppini Sisters

En se lançant dans la musique rétro, on ne peut pas espérer être très original ; mais les Puppini Sisters (composées de Marcella Puppini, Kate Mullins et Emma Smith) ne cachent pas leur plaisir de trouver leur place dans ce registre. Depuis leurs débuts il y a plus de dix ans, on ne compte plus le nombre d’artistes ayant suivi leur exemple qui a insufflé un vent de fraicheur, qu’il s’agisse du magnifique style vocal de close harmony, de leurs reprises swing de chansons pop actuelles ou de leur sens de la mode rétrofuturiste impeccable. Inspirée par le film d’animation « Les triplettes de Belleville » (2003), Marcella Puppini a fondé le groupe en 2004. En 2005, la formation signe un contrat avec Universal Classics and Jazz. Elles ont déjà sorti quatre albums et un cinquième en préparation. Les Puppini Sisters sont désormais considérées comme le meilleur groupe de close harmony au monde et comptent parmi leurs fans The Manhattan Transfer et Michael Bublé. Le groupe a depuis reçu un disque d’or, ainsi que plusieurs disques de platine et est monté sur quelques-unes des plus prestigieuses scènes au monde telles que le Koko et le Shepherd’s Bush Empire à Londres, l’Olympia à Paris, la Grande Salle du Conservatoire de Moscou, le Greek à Los Angeles, le BB King Blues club à New York et le festival Glastonbury.

En accord avec Enzo Productions

Retrouvez le groupe sur son site : www.thepuppinisisters.com

Informations Complémentaires
Artiste :
Scott Bradlee's Postmodern Jukebox + The Puppini Sisters

Festival :
Monte-Carlo Jazz Festival

Lieu :
Opéra Garnier

Date :
Le 2 décembre 2017

Prix
82,50 € per person

Ouverture des portes à
19:45

Type d'événement:
Assis

Concert à
20:30

Dress Code :
Tenue correcte

Réserver votre place